sitinsitu

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 20 juin 2010

Ma voiture ma vie / Elisabeth Wurst





Berlin.
Entendre quelqu'un qui se promène chanter à pleins poumons en pleine rue, ça vous est déjà arrivé? Elisabeth Wurst fait partie des gens qui non seulement n'ont pas peur de chanter, mais en plus, elle le fait devant des inconnus, dans la rue, (parfois) sans prévenir. Et elle a du coffre; comme son interlocutrice d'alors qui brille dans le parking, robe bordeaux, qui répond au doux nom de Mercedes, symbole d'une certaine vie, de certaines personnes, dans certains pays... Mein Auto, meine Liebe, déclaration d'amour allemande?! Quand elle ne chante pas à tue-tête, Elisabeth Wurst susurre avec cérémonie des mélodies  prônant la paix à l'oreille des étrangers de la rue. ... Heal the world, make it a  better place,  for you and for me and the entire human race...

Wir sprechen Deutsch, jawohl!

wurst_elisabeth_06.jpg


jeudi 17 juin 2010

Les porte-jarretelles du cheval / Tïa Calli Borlase





Paris Mai 2010 L' artiste Tïa Calli Borlase me reçoit dans son atelier parisien. S'ensuit un (très agréable) échange autour des oeuvres présentes ce jour-là autour de nous... Quel(s) rapport (s) entre la sensualité, l'érotisme et le monde équestre? Découverte d' un univers de finesse inédit, cousu par des doigts de fée: du cheval paré façon tournoi aux fausses fesses importées de Chine et transformées en raquette de boudoir... Entretien en français We speak french!

tiacalliborlase_06.jpgtiacalliborlase_03.jpgtiacalliborlase_02.jpg

mercredi 16 juin 2010

J'ai mangé ma maison / Georgina Criddle




Berlin est un aimant pour (notamment) les artistes de la planète; l 'Australienne Georgina Criddle en est. Oiseau voyageur à l' œil photographique, son travail se retrouve en incrustations sensibles  et discrètes, processus expérimentaux dans notre société autour de mémés praguoises, de moineaux... Conversation  sur un air de meuleuse berlinoise rentrée par la fenêtre.

English spoken!

Dès le 7 octobre 2010, Georgina Criddle sera en France, à l'occasion de son exposition à Sèvres, près de Paris.


cridle_georgina_01.jpgcridle_georgina_02.jpgcridle_georgina_03.jpg

samedi 12 juin 2010

Corps d'architecture / Helmut Grill



Et me voici à Vienne. Passant de la rue caniculaire à un atelier frais aux murs très épais, je fais la connaissance de Helmut Grill : artiste-compositeur-photographe autrichien. Ce n'est pas parce que nous sommes en Autriche que nous parlerons musique; la composition est ici architecturale, mais comme au cinéma: tout est truqué. Je découvre son travail de photographe et de vidéaste, j'apprends ce qui se cache derrière les façades de ses drôles de maisons...

English spoken, allez savoir pourquoi...

grill_helmut_05.jpg
grill_helmut_04.jpggrill_helmut_03.jpg24.sept.2004.jpg23.dec.2004.jpgrocketfish11.jpg

mardi 25 mai 2010

Plus Schnaps que saké? / Aiko Okamoto





Munich, mai 2010, un club de musique électro. L'artiste Aiko Okamoto, également VJ, m'a donné rendez-vous juste avant que les portes ne s' ouvrent au public, pour parler de sa création artistique de vidéaste. Echange sur fond de préparation nocturne et festive autour de sa vision et de ses influences. Entretien en allemand. ... in german!

vendredi 30 avril 2010

Recomposition / 3





Fukushima, presque le printemps. Corps proprement et très méticuleusement découpés, démembrés, puis réassemblés en compression très identifiables comme étant le produit des 3, trois artistes également designers à leurs heures. Influence occidentale et BDïde via Moebius, voir l'hommage en forme de spirale; interrogations aussi nationales qu'universelles autour de la mégapole Tokyo avec Tokyo Baby (antinomique?) ou The Void. Vous ne verrez plus la petite fiole en plastique en forme de poisson contenant de la sauce soja de la même façon. Entretien en japonais et en anglais (merci Saki!) Japanese and english talk (thank you Saki!)

3_03.jpg
3_01.jpg





jeudi 29 avril 2010

Soleil et mélancolie / Yuki Saito





Tokyo, mars 2010. Le photographe-promeneur Yuki Saito revient avec moi sur des clichés pris lors de son premier voyage en Europe. Portugal, Italie, France, Sicile... Images d'un plein soleil et confidences autour des émotions ressenties au moment de prendre la photo. Timidité, peur... Photos gentiment volées, permission demandée aprés. Et puis voyage en Asie, dont la Thaïlande: Bangkok. Et là Yuki Saito passe à la couleur. Découverte d'une troublante mélancolie, un autre sentiment que celui connu en Allemagne; ce n'est pas le blues, ni le spleen... C'est un sentiment face aux choses et aux êtres qui se courbent, inéluctablement. De la poésie made in Japan. Entretien en japonais, traduction en français. Japanese, translation in french. (Merci Sébastien Gras, l' interprète!)

saito_yuki_01.jpg
saito_yuki_02.jpg



dimanche 11 avril 2010

Mes jouets en Enfer / Tomokazu Hiroe





Tokyo. Des petits animaux en peluche, l'air si innocent, réunis là sur un fond blanc, autour de ce qui semble être un feu de camp... Pendant la discussion on en apprend plus sur ce que signifie l'expression peinture à la japonaise, sur la notion d' Enfer au Japon, la beauté des objets ayant "vécu"... L'artiste Tomokazu Hiroe vit et travaille à Tokyo, et c'est assis sur le tatami, avec Nicolas Buffe comme traducteur, que nous découvrons son travail où les jouets occupent une vraie place, reliés souvent par un énigmatique et fascinant fil rouge... Entretien en japonais, traduction en français.

hiroe_tomokazu_01.jpg
hiroe_tomokazu_02.jpg
hiroe_tomokazu_03.jpg



- page 2 de 5 -